Un roman richement documente, historiquement tres opportun. Le style de l’auteur reste poetique.

Un roman richement documente, historiquement tres opportun. Le style de l’auteur reste poetique.

Une excellente reperee !

Resume :

Robert Desnos a fait partie du mouvement surrealiste. Mais le resumer a cette appartenance serait reducteur. Car l’homme pantalon multiple : homme de poesie avant bien, il fut aussi journaliste, scenariste, travailla Afin de la radio, s’engagea dans la resistance. Un de homme de conviction, incapable de renoncer a ses ideaux. A ses cotes, Youki, une femme indomptable qu’il adore eperdument.

J’ai patissiere de Long Island, Sylvia Lott

Mon avis :

Un roman a la fois interessant sur un plan historique et prenant. On suit le parcours d’une petit allemande immigree a New-York dans les annees trente et celui de sa petite-niece, restee sur le vieux continent.

Resume :

Marie Wiemkes etait une jeune fille amoureuse au destin tout trace : elle reprendrait la maison de ses parents et l’activite dans la tourbiere de sa Frise natale. Mais le pere en a choisi autrement di?s qu’il a decouvert l’objet de l’affection de Marie. Sa fille rejoindrait ses freres en Amerique. L’Amerique des annees trente a tout a offrir aux audacieux et Sophie tel ses freres n’est nullement une timoree. Elle se lance dans la confection d’un cheesecake dont la reputation va vite attirer quantite de amateurs.

Rendez-vous au Cupcake Cafe, Jenny Colgan

Mon avis :

Une jolie romance gourmande comme sait si bien les ecrire Jenny Colgan.

Resume :

Le monde d’Izzy s’effondre le jour ou son amant et patron lui annonce en reunion d’entreprise qu’elle est remerciee du fait d’une restructuration. Heureusement, la petit femme a des ressources, principalement, un don inconteste pour la patisserie dont elle aime regaler ses proches. Un jour, une idee germe dans le esprit : Realiser d’un commerce abandonne un cafe ou elle servirait des cupcakes. J’ai route n’est jamais simple, mais le jeu en vaut surement la chandelle !

Les yeux de Sophie, Jojo Moyes

Mon avis :

Un magnifique roman qui traite de sujets delicats : la reconstruction apres le deuil, le vol d’?uvres d’art pendant des deux guerres mondiales, un parfois delicate restitution. On week-end une France occupee de 1916 au Londres actuel.

Resume :

Sophie reste une jeune femme courageuse dont le mari se bat au front. Elle s’occupe de l’auberge familiale avec sa s?ur et son frere cadet. Notre vie reste dure avec le rationnement. Un jour, 1 officier decide que l’auberge servira de cantine a toutes les officiers. La, Au coq rouge, c’est fascine via le portrait de Sophie, peint avec son mari, eleve de Matisse. Cette fascination risque de couter pas gratuit a la jeune copine.

Londres, 2006, Liv est une jeune veuve qui peine a se relever du deces de le mari. La seule chose qui Notre reconforte, c’est votre portrait, Les yeux de Sophie, cadeau du defunt lors de leur lune de miel. Jusqu’au jour ou les descendants de Sophie reclament la restitution dudit portrait…

Notre ballade de l’enfant gris, Baptiste Beaulieu

Mon avis :

Un roman touchant, 1 rien fantaisiste. Pas d’apitoiement, mais d’la magie.

Resume :

Jo’ reste un jeune interne qui travaille dans l’aile pediatrique d’un hopital. Sa life bascule le jour de la Dechirure. Le voila poursuivant la mere de No, l’enfant gris qui l’accompagne partout. Pourquoi une telle maman a-t-elle abandonne son enfant malade ? Quels secrets cache-t-elle ?

Aux livres exquis, Fanny Vandermeersch

Mon avis :

Un beau petit roman qui se devore !

Resume :

Entre un mari absent et l’entretien de leur maison, Chloe ressent la necessite de se trouver une nouvelle occupation. Lorsqu’elle tombe concernant une apporte d’emploi pour un poste de serveuse dans un cafe litteraire, elle sent que c’est le loisir qu’elle attendait. L’accueil reste mitige mais elle va vite tomber sur sa place aux cotes d’la sympathique Morgane et du taciturne patron, David.

Notre Delicatesse du homard, Laure Manel

Mon avis :

Un magnifique roman a deux voix ! Deux ames en peine qui se rencontrent, s’apprivoisent, s’apaisent. Une ecriture bien en finesse, qui evolue au fil en reconstruction des deux narrateurs. Un roman a lire absolument !

Resume :

Lors d’une de ses promenades quotidiennes sur la plage, Francois decouvre une jeune soeur inconsciente. Intrigue, il la ramene chez lui. Sans vraiment savoir pourquoi, il l’heberge le temps de une convalescence. Mais celle-ci peut s’averer longue car la petit copine ne parait gui?re souffrir de maux physiques, mais de maux de l’ame. Elsa est en fuite, Francois est votre celibataire endurci. Deux ames malmenees par le passe mais qui petit a petit vont apprendre a se connaitre… mais peut-on vraiment laisser le passe derriere soi ?

Les beaux lendemains de Saint-Chanas, Veronique Lesimple

Mon avis :

Un recit resolument optimiste qui met en scene des individus blessees moralement ou physiquement par la premiere guerre mondiale. L’histoire est rejouissant a lire.

Bemol au sujet de l’edition : le livre reste truffe de fautes d’orthographe.

Resume :

Armand Rouviere etait lieutenant pendant Beyrouth. Celle-ci terminee, il a des difficultes a tourner la page des horreurs qu’il a vecues. Pour s’aider, il se fait engager comme regisseur au chateau de Saint-Chanas, demeure dont les habitants ont aussi ete frappes par la guerre. J’ai determination du jeune homme parviendra-t-elle a bouger de leur torpeur les membres une famille Peyrolles ?

Cet instant-la, Douglas Kennedy

Mon avis :

Un roman bouleversant ! Une histoire d’amour qui nait au sein des recoins des plus sombres de l’histoire du XX e siecle.

Resume :

Jeune ecrivain prometteur, Thomas Nesbitt decide de s’installer plusieurs moment a Berlin Ouest. Nous sommes en 1984. Ouvert a J’ai decouverte et aux experiences qui pourraient servir de terreau a son prochain recit de week-end, il decouvre un Berlin tres eclectique. Un jour, son regard croise celui d’une jeune soeur a J’ai mine attristee, Petra, une refugiee de Berlin Est. C’est vite le commencement d’une histoire d’amour a couper le souffle…

La petite boulangerie du bout de l’univers, Jenny Colgan

Mon avis :

Un tres chouette roman, tour a tour grave et leger. L’air marin et la bonne odeur de pain nous accompagnent tout au long des pages.

Resume :

Rien ne va plus pour Polly : l’entreprise qu’elle avait creee avec son compagnon est en faillite, sa relation amoureuse reste en deliquescence, i§a a tout perdu. Dans ces conditions, pas facile de se Realiser aider avec ses amis un peu snobs, de reperer un nouveau logement et d’aller de l’avant. C’est un tantinet le hasard qui la fera poser ses maigres valises a Mount Polbearne, 1 ilot coupe du monde ou le temps semble s’etre arrete. La, elle decouvre un univers a des annees-lumiere du sien. Univers au sein d’ lequel elle va pouvoir se envoyer a sa passion : faire du pain. Petit a petit, elle parvient a se Realiser une place dans le village.

Leave a Reply